top of page

Déclaration sur les événements qui ont eu lieu dans la salle de NA le 24 août

Nous condamnons fermement l'incident inacceptable qui s'est produit à l'Assemblée nationale de la République d'Arménie le 24 août, et rappelons aux députés nouvellement élus de la République d'Arménie que :


1. La guerre déclarée et commencée le 27 septembre 2020 contre l’Artsakh, mais aussi contre la souveraineté de la République d'Arménie et le droit des Arméniens de vivre sur leur territoire, n'est pas encore terminée.

2. Les frontières, l'intégrité territoriale et la souveraineté de la République d'Arménie continuent d’être menacées.


Dans ce contexte, toute personne, fonctionnaire, député, parti ou groupe, qui provoque l’instabilité et rend explosif l'atmosphère politique interne de la République d'Arménie, se positionne directement comme ennemi de la République, qu'elle ou il agisse en pleine conscience de leur action ou par imbécilité politique.


Par conséquent, nous rappelons aux députés incapables de contrôler leurs émotions et leur vocabulaire à l'Assemblée nationale, incapables de contribuer à surmonter la crise par leurs activités et leurs connaissances, à déposer leurs mandats et à partir. Le mandat donné par les citoyens de la République d'Arménie doit être utilisé pour autre chose que des émeutes à l’Assemblée nationale.


A ces députés, qui sont capables de comprendre la gravité du moment, nous rappelons de commencer à travailler réellement dans cette période cruciale de la République d'Arménie, en agissant exclusivement dans l'intérêt de la République d'Arménie.


Ne tuez pas, par votre immaturité politique, les dernières chances de l'existence de la République d'Arménie souveraine.



Comments


bottom of page